Trouver un expert en phytoépuration près de chez vous.
L'assainissement non-collectif : c'est quoi ?

L'assainissement non-collectif : c'est quoi ?

Assainissement non collectif

Aujourd’hui, nombre de bâtiments et maisons d’habitation sont raccordés à un réseau public de collecte des eaux usées (plus connus sous l’appellation de “tout-à-l’égout”). C’est l’assainissement collectif qui permet d’acheminer ces eaux vers une station d’épuration.

Mais quand une maison ne peut pas être reliée à un réseau public (implantation en zone rurale, hameau isolé difficilement accessible géographiquement…), elle doit installer un système de collecte et de traitement des eaux usées individuel et autonome, on parle alors d’assainissement non-collectif (ANC).

Pourquoi l’assainissement non-collectif ?

Tout d’abord par obligation légale ! Chaque habitation non desservie par un réseau public de collecte des eaux usées doit être équipé d’une installation autonome pour traiter ses eaux domestiques usées afin de prévenir tout risque sanitaire et réduire son impact sur l’environnement. Chaque propriétaire de maison bénéficiant d’un système de ANC doit s’assurer de son entretien régulier et de son bon fonctionnement.

 

C’est quoi une eau usée ?

Les eaux usées sont toutes les eaux “polluées” par une utilisation domestiques. On parle d’eau “ grise ” (lavage de la vaisselle, lessives, bains, douches…) et d’eaux “ noires ” (WC).

 

Un chiffre…

2 milliards de litres d’eau usée chaque jour dans le monde